Les Tchadiens sont rassasiés des termes dévolus. Ils ont tout connu, « La kermesse de désordre est terminée “ou encore, ‘Je ne couvrirais personne ‘pis encore ‘Ceux qui ont détourné l’argent public répondront devant la justice. À la cérémonie du 25e anniversaire du MPS, Idriss Déby a placé l’année 2016 sous le signe de la lutte contre la corruption et bien d’autres encore. Actuellement, juste après le forum et ses conclusions, la même personne et le même président, avait réuni les délégués de son courant politique (MPS) et remet les mêmes théories. Il a raison, pourquoi changer quelque chose qui marche puisqu’il parle à des gens qui acceptent tout et qui gobent tout ?

 

Idriss Déby vient de promettre pour la énième fois que les fonctionnaires doivent justifier leurs biens. ‘Comment une personne qui gagne 200 000 FCFA possède 3 à 4 villas de valeur importante ? ‘dit-il. Tous ces tours de magie ne servent à rien. Pour que les Tchadiens acceptent d’écouter, il faudrait qu’il commence l’exemple par ces proches. L’exemple doit venir de lui, car des proches qui se sont enrichis sur le dos de l’État, usant et abusant des ‘Avenants ‘. Prenons l’exemple de la CNPS — de 24 milliards FCFA, le budget est monté à 35 milliards FCFA — tout cela sous la responsabilité de certains proches qui avaient bénéficié des marchés. Quoi encore ? Saley Déby par exemple a dilapidé l’argent des douanes, aujourd’hui c’est un multimilliardaire qui braille des biens immobiliers partout en plus d’autres. Il faudrait justifier aux Tchadiens comment a-t-il acquis tout cela ? Quel était son salaire ?

 

L’hyper président doit passer par là pour que le peuple tchadien admette l’essor de la 4e république. Il faut des exemples forts, mais non des théories à vendre des chimères. Les aides de camps, les garde-corps à qui on a gratifié des biens sur le dos de l’État, construisant dans villas cossues et des jardins sans justifier comment ils ont acquis ces biens. Faudrait-il parler de leurs salaires ?

 

Aboud Hachim, le maire de la bourgade d’Amdjaress, un débarqué qui s’est enrichi sur le dos des particuliers et de l’État. Le même individu jadis chauffeur et garçon de courses d’un certain Abderaman Bedey, qui prend une jeune fille en mariage en grande pompe, larguant presque 300 millions de nos francs. Il faut justifier aux Tchadiens la nature des salaires, des affaires, ou grâces à quoi tout ce monde a acquis tout cet argent et devenue subitement riche. La justification des biens ne peut pas être servie seulement aux autres tchadiens. Il faut que tout le monde y passe, que la commission qui s’occupera de cela soit indépendante, avec des juristes non corrompus et des administrateurs, des vrais commis de l’État.

 

Voilà un synopsis qui sûrement n’est pas complet, mais qui doit être fourni comme indication. Tous ceux qui se sont rapprochés de l’argent de l’État doivent être contrôlés et justifier la nature des biens acquis. Sans cela, toute forme de contrôle ne sera qu’injustice.

 

Tchadanthropus-tribune

1081 Vues

  • Oui si Deby voit que tous les tchadiens sont des foux en liberte qu’il les place pour piller, dilapider, marginaliser, detruire tous sur leurs passages;
    qu’il demande un petit conseil a son homologue President Buhari du Nigeria comme un President qui est prompt sur ses dires. Il a prouve au monde entier ses propres biens avant d’entrer a la presidence. Il dit qu’il combattra la corruption et il l’a fait a tous sans exception , aujourd’hui il a ramene l’argent volee dans la caisse de l’Etat en revanche on lui a rendu l’argent bloquee du President cachee depuis des annees au Canada.
    Le Nigeria a aussi un grand probleme financier que nous ici au Tchad mais grace a la sagesse et abnegation et promptitude du President Buhari, tout devient a la norme malgre les Boko haram qui les derangent. Les Tchadiens aiment la verite pour leur pays. Un menteur c’est aussi un Voleur non?

    Commentaire par Tahir le 2 avril 2018 à 12 h 44 min