Habré a pleinement droit que sa peine soit aménagée…”

Fatimé Raymonne Habré savoure la sortie de prison de son époux, 24 heures après l’ordonnance prise par le juge de l’application des peines. A l’en croire, le Président Hissein Habré est sorti de sa détention de 7 années, “épuisé, fatigué, à bout”. Elle plaide pour un aménagement de la peine de l’ancien homme fort du Tchad.

Comment avez-vous vécu la sortie du Président ?

Alhamdoulilahi ! Amine ! Nous savourons ces instants précieux de cette permission-autorisation-libération, appelons-la comme vous voulez, ce n’est pas important. On en avait tous besoin, et c’est l’essentiel, après les moments difficiles qu’il a endurés avec son bras cassé. Je suis épuisée par ces 24 heures, mais très heureuse qu’il puisse être à nouveau à la maison après 7 années de prison.

Je profite de cette interview pour remercier infiniment toutes les personnes qui se sont senties interpellées par cette affreuse injustice depuis le début de cette affaire Hissein Habré ; des intellectuels sénégalais ont, à travers de nombreuses contributions, intervenu, des chefs des communautés lébous , de nombreux guides religieux, des associations de citoyens, des associations d’étudiants africains, ont chacun apporté leur pierre pour édifier le socle de la défense des droits du Président Habré. Le combat a été mené sur de longues années, à armes inégales, mais avec cœur, foi, abnégation, détermination et courage contre de puissants lobbys étrangers. Merci à tous. Je voudrais aussi adresser mes remerciements au Président Macky Sall et prier pour un Sénégal de paix.

Quel est l’état de santé du Président ?

Par rapport à la santé du Président ; il est sorti de cette longue et difficile détention de 7 années, aggravée aussi, par l’absence de soins pendant 90 jours de son bras ; il en est sorti, épuisé, fatigué, à bout. Et je voudrais, encore une fois, appeler à un sursaut de conscience sur cette réalité incontournable. Dans aucune société démocratique, un homme de son âge n’est gardé en prison, quand on sait qu’il a déjà purgé 7 années de prison, il a pleinement droit que sa peine soit aménagée, si l’on veut rester dans un État de Droit respectueux de la dignité humaine.

Comment le Président Habré a vécu sa sortie de prison, 7 ans après ?

Il était très content de sortir de cette prison, de goûter à nouveau au bonheur familial, dans une maison pleine de “thiouraye”. Merci.

Propos recueillis par Barka Isma BA

995 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article