29/06/2016: TCHAD/Voirie: Les maires véreux de certains arrondissements de la capitale seront suspendus, et selon une source assez crédible, plusieurs seront mis aux arrêts. La rumeur commençait à circuler depuis quelques semaines. A N’Djamena rien ne se cache, les secrets de l’état sont dans la rue. Après une réunion d’information, le délégué général du gouvernement aurait lâché, “Nous avons constaté que certains maires font bien leur travail, mais beaucoup d’autres trainent malheureusement les casseroles. Morcèlement des espaces publics ou attribution illégale, moyennant espèces sonnantes et trébuchantes, incapacité notoire, etc. Pour toutes ces raisons, il faut que certains maires passent la main. Je suis choqué de dire que d’autres seront même suspendus bien avant, vu les désordres qu’ils entretiennent dans leurs circonscriptions. Des poursuites judiciaires s’en suivront selon les cas”, précise Dago Yacouba. Bélélem Tao Job, le maire du 7ème arrondissement, l’un des plus peuplés, a déjà fait les frais de ce nettoyage. Il y a une dizaine de jours, il a été suspendu de ses fonctions pour attribution illégale des espaces publics et bassins de rétention d’eau aux riches commerçants, détournement de pouvoir, etc. Mais, de point de vue général, qui avec ce système opaque ne vole pas l’état ou ne fait de trafic ? Le Tchad malheureusement est entre des mauvaises mains, et personne ne daigne l’aimer pour prétendre assoir une gestion propre. Ceux qui gèrent les choses de l’état doivent avoir honte quand ils croisent les visages de leurs enfants, et encore.

 

203 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article