L’opération d’enrôlement des enseignants intervenant dans les classes de terminale est bouclée, hier 5 juin. C’est une initiative de l’Office national des Examens et Concours du supérieur (ONECS).

L’ONECS est à pied d’oeuvre pour la bonne organisation du baccalauréat session de juin 2024. Le 3 juin, l’institution a lancé l’enrôlement des enseignants intervenant dans les classes de terminale. L’opération qui a été bouclée le 5 juin. Le but visé par l’opération est d’avoir une base de données de tous les enseignants intervenants dans les classes de terminale. Depuis trois ans, l’ONECS a décidé de recruter pour la surveillance et la correction du baccalauréat les enseignants qui interviennent en terminale.

Au lycée Félix Eboué où notre équipe s’est rendue, les enseignants concernés ont apprécié l’initiative. Pour se faire enrôler, l’enseignant doit se munir d’une fiche, de son emploi de temps et une fiche d’enrôlement fournie par la délégation de l’éducation, explique Guebé Ngaryo Ousmane, enseignant au lycée technique commercial de N’Djamena.

D’après les enseignants concernés, cette stratégie permettra de lutter contre la fraude et la légéreté dans la correction des épreuves du bac.

337 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article
Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire