Après avoir passé  4 mois de détention, les 46 soldats Ivoiriens arrêtés à Bamako au Mali  le 10 juillet 2022 sont présentés à la cour d’appel de Bamako ce 29 décembre.

Cette libération et ce  procès  s’est tenue à huit clos à la chambre d’accusation de la cour d’appel de Bamako CE JEUDI 29 décembre. Une audience qui s’est déroulée sans la présence des médias nationaux ni internationaux.

Il faut noté que les 46 soldats Ivoiriens sont arrêtés pour :<< association de malfaiteurs,  attentats et complot contre le gouvernement, atteinte à la sûreté extérieur de l’État, détention, port et transport d’armes et de munitions de guerre ou de défense intentionnellement en relation avec une entreprise individuelle et collective >>

Depuis leur arrestation,  La cote d’Ivoire appuyés par la communauté internationale a incessamment plaidé pour leur libération.

Les dirigeants Ouest africains réunis en sommet à Abuja au Nigeria début décembre avait également exigé la libération de ces soldats avant le 1er janvier.

Le Tchadanthropus-tribune

2499 Vues

Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire