Les travaux du premier sommet afro-saoudien ont débuté ce 10 Novembre 2023 à Riyad, la capitale saoudienne. Le Président de Transition, Président de la République, Chef de l’État, le général  MAHAMAT IDRISS DEBY ITNO, qui se trouve à Riyad depuis hier y participe en compagnie  d’autres Chefs d’Etat africains. Le sommet, dont le coup d’envoi a été donné par Son Altesse, le Prince héritier Mohammed Bin Salman Bin Abdulaziz Al Saoud, vise à élargir et raffermir les relations entre le continent africain et l’Arabie Saoudite par l’établissement  d’une coopération stratégique et fructueuse dans divers domaines.

 

Le Tchad, bien qu’en transition politique mais fort de la paix et la sécurité dont il jouit mais également de ses perspectives économiques réconfortantes est présent à ce rendez-vous.

S’exprimant à cette occasion, le Chef de l’Etat, Général MAHAMAT IDRISS DEBY ITNO qui a salué cette heureuse initiative de son Altesse Mohammed Bin Salman   a d’abord fait un aperçu des relations afro-saoudiennes avant de faire savoir sa vision d’une coopération gagnant-gagnant basée sur le respect des valeurs humaines et des profits mutuels pour l’amélioration des conditions de vie des populations. Il n’a pas passé sous silence les opportunités dont regorge le Tchad dans plusieurs domaines. Opportunités qui peuvent intéresser les investisseurs saoudiens et aider à densifier les relations tchado-saoudiennes et partant, afro-saoudiennes.

Le Président de Transition qui a souligné que le sommet se tient dans un contexte politique, sécuritaire, économique et environnemental mondial très difficile n’a pas manqué de donner de recettes, lesquelles résident  dans la redéfinition des priorités mondiales et la coordination des efforts pour relever les nombreux défis dans le respect des uns et des autres et des équilibres régionaux.

 

En ce qui concerne la coopération bilatérale, le Chef de l’Etat a déclaré que la coopération économique entre le Tchad et l’Arabie Saoudite a progressé considérablement ces dernières années, citant la signature de nombreux accords et protocoles d’entente qui renforcent cette coopération, faisant référence au dernier accord signé entre les deux pays lors de la conférence économique qui a précédé le sommet saoudo-africain.

 

Parlant de la transition politique en cours, le Président de la République  a fait échos de tous les efforts déjà consentis mais aussi des défis financiers et logistiques à relever pour l’organisation du referendum et des élections générales pour le retour à l’ordre constitutionnel, invitant les pays amis du Tchad à l’accompagner.

 

La crise soudanaise avec ses répercussions sur le Tchad notamment l’afflux massif des réfugiés n’a pas été occultée par le Chef de l’Etat qui a demandé de l’assistance pour les réfugiés soudanais mais aussi les communautés d’accueil qui partagent tout avec les réfugiés.

 

A la suite du Président de Transition, Général MAHAMAT IDRISS DEBY ITNO, de nombreux dirigeants africains se sont aussi félicités de la tenue de ce sommet et ont exprimé leur satisfaction pour ce tournant historique amorcé dans les relations afro-saoudiennes.

 

Tous ont réaffirmé leur engagement à œuvrer pour renforcer la coopération sur la base d’un partenariat stratégique et d’intérêts communs. L’Arabie Saoudite a, quant à elle, salué les liens historiques avec le continent africain et l’intérêt de développer ses relations avec tous les pays dans les domaines politique, économique et socio-culturel. (Présidence)

Le Tchadanthropus-tribune

666 Vues

Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire