Le 15ème Sommet ordinaire des Chefs d’États de la Communauté Économique Monétaire d’Afrique Centrale CEMAC s’est tenu ce 17 mars à Yaoundé au Cameroun. Tous les six Chefs d’États membre de la communauté  à savoir Fostin Archange Touadera de la Centrafrique, Denis Sassou Nguessou du Congo, Mahamat Idriss Deby Itno du Tchad, Paul Biya du Cameroun, Ali Bongo du Gabon et  Obiang Gueman de la Guinée Équatoriale  ont répondu présents à cette rencontre qui se tient enfin en présentiel depuis 2019 dû à la pandémie de la COVID 19 qui est venue changer la donne.

                         

 Placé sous le thème << faire de la CEMAC en 2025, un espace économique  intégré et émergent >>  cette quinzième session  a permis aux six Chefs d’États de réfléchir sur nombre de sujets et défis auxquels la zone économique et monétaire de l’Afrique centrale fait face notamment le programme de réforme économique et financier  de la CEMAC dont Paul Biya président en exercice de la dite organisation n’a pas perdu de vu dans son discours d’ouverture du Sommet.

 

Après la cérémonie officielle d’ouverture, les six Chefs d’États se sont retrouvés pour étaler entre autre les questions de la marche de la CEMAC, les différentes réformes entreprises, le fonctionnement des institutions communautaires, les postes à pourvoir dans ces différentes institutions, la pandémie de la COVID 19 la guerre en Ukraine et leurs conséquences en Afrique précisément sur la sous région.

Il en ressort dans le communiqué final de ce sommet de haut niveau lu par Ono Ondo Président de la commission de l’organisation que la CEMAC en dépit des chocs exogènes et endogènes maintient le Cap pour devenir un espace intégré et émergents en 2025 .

 

ONA ONDO  a rapporté aussi les interventions très remarquées et appréciées du Président de la Transition Tchadienne le Chef de l’État, le Général Mahamat Idriss Deby Itno sur des questions en lien avec la paix, la sécurité et la solidarité sous régionale afin de surmonter les défis.

L’occasion à été aussi pour le Général Mahamat Idriss Deby Itno de demander le soutien de ses pairs pour la candidature du Tchad à la direction générale de L’ASECNA. Séante tenante, le Général Mahamat Idriss Deby Itno a reçu une assurance sans condition de la part de ses pairs.

 

Peu avant de rendre le tablier de la présidence tournante de la CEMAC à son homologue Centrafricaine Fostin Archange Touadera, Paul Biya président de la République du Cameroun s’est félicité du progrès réalisé par la CEMAC. Ainsi donc la présidence Tournante revient à la République Centrafricaine.

 

Mbaïlassem Emmanuel

Le Tchadanthropus-tribune

1864 Vues

Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire