Cela fait plusieurs mois que les compétitions sportives en Afrique ont été arrêtées en raison de la crise liée au coronavirus. La gestion sanitaire a engendré une suspension sportive que certains diront précipitée, mais qui aura eu l’avantage de préserver les sportifs et le public. Mais d’autres secteurs dépendant du sport et de la sécurité sanitaire sont eux lourdement impactés par cette longue pause.

               L’arrêt anticipé des compétitions pour lutter contre de la pandémie

Afin de limiter les risques liés à la contamination du coronavirus, les autorités de nombreux pays Africains ont pris la sage décision d’arrêter les compétitions sportives, et ce, bien avant l’arrivée de l’épidémie sur le continent. Cela fait donc de nombreuses semaines qu’aucune rencontre sportive n’a eu lieu en Afrique, alors que petit à petit, les compétitions recommencent dans certains pays d’Europe.

De nombreux championnats ont donc mis un terme à la saison 2020, on trouve entre autres la Guinée, le Kenya, le Niger, etc. Seul le championnat de football du Burundi a été autorisé à poursuivre son cours du fait du faible nombre de personnes touchées par le virus. Mais pour le reste du continent, les conséquences de cette mise au repos forcée sont lourdes.

                  L’arrêt des compétitions sportives impacte d’autres secteurs

Le coronavirus aura mis un coup fort au monde du sport sur l’ensemble de la planète, mais des secteurs parallèles, tels que les sites de paris sportifs comme, sont également très impactés par l’arrêt des compétitions.

Les sites qui s’en sortent le mieux étant ceux qui ont une double activité qui propose des paris sportifs, des jeux de casino et des tables de poker, en effet ces jeux d’argent indépendant des compétitions sportives, ont suscité l’engouement d’une partie de la population en cette période de confinement. Mais les parieurs piétinent d’impatience et suivent de près la décision qui sera prise au sujet de la CAN 2021 ?

                  Quelles conséquences pour la CAN 2021 ?

Comme pour la Copa America 2020 et l’Euro 2020, la Confédération Africaine de Football a du momentanément stopper la CAN 2021. L’organisation de la Coupe d’Afrique des Nations de football, qui devait avoir lieu en début d’année au Cameroun, pourrait se voir menacée. La compétition, sera-t-elle décalée à cause du coronavirus ? La CAN au Cameroun, est-elle réellement maudite ?

En effet, la précédente édition de la CAN 2019, devait initialement se dérouler au Cameroun, mais ce dernier, c’était vu retirer l’organisation de la compétition en raison des nombreux retards dans les travaux et à cause de l’insécurité dans certaines régions.

C’est donc de nouveau un coup dur pour cette édition Camerounaise de la CAN programmée initialement du 9 janvier au 6 février 2021. Mais cette fois une incertitude règne quant à la date de la prochaine session. Évidemment, la priorité est donnée à la sécurisation de la population, mais les discussions sur le sort de la compétition sont en cours.

Prochainement, une réunion aura lieu au sein du comité exécutif de la Confédération Africaine de Football, afin de se prononcer sur le maintien ou non de la CAN. En effet, c’est un véritable un casse-tête pour les organisateurs, car de nombreuses compétitions sont reportés en 2021 comme les JO de Tokyo ou l’Euro de football.

Ryan Howard

153 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article