Sous le titre "Reines d’Afrique", le dernier ouvrage du journaliste Vincent Hugeux dresse le portrait – tantôt féroce, tantôt amusé – de dix épouses de chefs d’Etat.

 

Les épouses de chefs d’Etat africains ne forment pas à proprement parler un "objet d’études". Grave erreur que le journaliste Vincent Hugeux, grand reporter à L’Express, vient de corriger dans son nouveau livre Reines d’Afrique, le roman vrai des premières dames, attendu le 20 mars chez Perrin. De l’imprévisible Sylvia Bongo Ondimba à la "blanche colombe "Dominique Ouattara, en passant par la roturière Chantal Biya, les 250 pages d’enquête restituent, sous la forme de dix portraits au scalpel, une fresque pittoresque décrivant les puissants réseaux de ces premières dames et l’influence que ces dernières peuvent avoir ou non sur leurs chers époux. 


L’ouvrage n’oublie pas de revenir sur le parcours de ces protégées, tout en évoquant leurs œuvres caritatives dont la transparence dans la gestion n’est pas toujours la première des qualités. A noter le nouveau missile adressé à Dominique Ouattara par son ex-communicante Patricia Balme ou encore un chapitre documenté sur Constancia Mangue Nsue Okomo et Grace Mugabe, respectivement premières dames de Guinée équatoriale et du Zimbabwe. Une première du genre !

Africa.

 

188 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article