La 15ème conférence des chefs d’etat de la CEMAC s’est clôturée le 17 mars au soir sous le passage de témoin entre les présidents Paul biya du Cameroun et de Touadéra de la Centrafrique, présidents sortants et entrant de la conférence des chefs d’Etat de la CEMAC. Le nouveau président envisage poursuivre les réformes engagées et autres résolutions prises au terme des travaux en vue de la prospérité de la sous-région.

Le président de la République centrafricaine, le professeur Faustin archange Touadera préside désormais la conférence des chefs d’Etat de la CEMAC. Il succède à ce poste au président Paul Biya dont le mandat était arrivé à son terme. La passation de témoin s’est faite au terme de la 15ème conférence des chefs d’Etat de la CEMAC le 17 mars 2023 à Yaoundé au Cameroun. Durant son mandat, le président centrafricain ambitionne de poursuivre les réformes engagées pour le développement de la sous-région et la mise en œuvre des résolutions prises à l’issue des travaux du sommet de Yaoundé.

 

Les résolutions sur les réformes économique et monétaire et particulièrement en rapport avec le Franc CFA, étaient celles les plus attendues à la fin de la 15ème conférence des chefs d’Etat de la CEMAC.  Sous le leadership du président Touadéra, la Banque des Etats de l’Afrique Centrale devra pousser davantage de réflexions pour trouver les solutions adéquates à ce problème dont la souveraineté économique et monétaire des états en dépend.

 

Comme le président Touadéra, L’Equato-Guinéen Baltasar Engonga Edjo a été désigné pour diriger la Commission de la Cemac, en remplacement du Gabonais, Daniel Ona Ondo.

Le Tchadanthropus-tribune avec Africa 24

1858 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article
Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire