Une candidature unique au 1er tour pour déjouer la tricherie de TOUADERA et son équipe.

La République Centrafricaine (RCA) a connu ces quinze dernières années des régimes dont la gestion a précipité l’effondrement de l’État et la marginalisation des populations. Les séquelles des dictatures sanguinaires sont encore très présentes pour que nous puissions tous ignorer les ravages d’une telle gestion autocratique. Notre engagement tient d’une réalité douloureuse et profonde qui continue de nourrir notre ambition : se donner des moyens pour agir là où ça compte pour le pays.

Je viens m’adresser aux partis politiques et les candidats retenus pour participer aux élections présidentielles du 27 décembre pour vous dire ceci :

D’abord, Touadera n’organise pas ses élections pour proclamer l’une ou l’autre candidates ou candidats gagnant, ensuite la multitude des candidatures de l’opposition effritera et divisera les voix, ce qui augmentera la probabilité de tripatouillage et consolidera Touadera dans sa pensée que c’est une stratégie gagnante pour lui et enfin concourir dans des conditions imposées par Touadera qui signifie tout simplement que l’opposition joue le faire valoir ce qui discrédite votre posture et votre discours politique.

Face à cette réalité et pour sortir gagnant du piège vous tendu par Touadera, la main au cœur j’invite impérativement les 15 candidates et candidats de l’opposition à agir autrement pour la simple et bonne raison que :

  • La machine de tricherie de Touadera est en marche pour son élection au premier tour et vous n’avez pas des outils ou un mécanisme pour l’arrêter,
  • Comme en Guinée et en côte d’Ivoire, il n’y aura pas de 2è tour en Centrafrique
  • La force de l’opposition réside dans sa capacité à transcender les EGO et privilégier une seule candidature qui fédère l’opposition et déjoue la stratégie de TOUADERA et SARANDJI.

De tout ce qui précède, je vous suggère fortement de privilégier une seule candidature. De ce fait, je vous propose Madame Catherine Samba Panza la seule femme candidate. Elle a prouvé sa capacité de gestion, sa crédibilité hors frontière n’est plus à démontrer. Elle a la capacité d’écoute hors du commun et à la connaissance de la République Centrafricaine et des enjeux de notre pays et de la sous-région.

Revenir à la case départ ce n’est pas faire de la politique. Il faut sauver la République Centrafricaine.

Agir ainsi nous apporterons à la face du monde le témoignage que l’opposition Centrafricaine a tiré des leçons des échecs cuisants des oppositions en Afrique, ce qui a l’honneur de chacune et chacun d’entre nous.

Mingala (RCA), le 07/12/2020

Justin KOMGBO

Émail : victoir16@hotmail.com

1100 Vues

  • On n’écrase pas deux fois les testicules d’un aveugle

    Commentaire par BAWALA le 15 décembre 2020 à 0 h 41 min
Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire