BANGUI (Centrafrique) – C’était encore inimaginable la semaine dernière, mais le rapport de force s’est rapidement inversé avec l’intervention de l’armée française en Centrafrique. On découvre les premières images d’hommes en treillis ou en civils, appartenant à l’ex-Séléka arrêtés dans différents quartiers de la capitale, devant la présence d’une foule d’habitants qui ne manque pas d’exprimer sa joie. Des armes et munitions sont également amassés en grande quantités, partout dans la capitale.  

Contrairement a ce qu’on voit sur les chaines de TV comme france24 ou TV5, que le calme est revenu a Bangui et que les militaires français sont là par tout dans la ville :  


C’est faux et archi-faux comme information, l’arrivée des militaires français a gravement aggraver la situation surtout dans les milieux des musulmans, parce que les militaires français ont commencé à désarmer seulement les forces gouvernementales (ex-Séléka) et les citoyens musulmans qui ont des armes d’auto-défense en cas d’attaque de pros-Bozizé ou anti-balaka, ou encore de certains chrétiens mal intentionnés qui veulent assassiner les musulmans, et piller leurs maisons et boutiques qui se trouvent la plupart au km5 qui est aussi le poumon de l’économie de la R.C.A.
 

 
En général et plus particulièrement de Bangui, par ce que tout le ravitaillement du pays se trouve au km5 qui appartient a 100/100 aux musulmans. Donc au lieu de commencer à désarmer les rebelles assassins, les pro-Bozizé qui détiennent des armes distribuées par Bozizé même avant son départ pour assassiner tous les musulmans de Bangui par ce qu’ils ont leurs proches parmi les ex Séléka et aussi désarmer les anti-balaka qui sont cachés derrière les collines et descendent tardivement la nuit pour commettre des exactions sur les civiles et retournent, au matin on accuse faussement les forces gouvernementales malheureusement c’est ne pas le cas.
 


Et c’est qui est inhumain et injuste là, on assassine les pauvres musulmans devant les militaires français même en question par ce qu’ils sont des musulmans donc les militaires français n’interviennent pas et aussi force est de constater que les militaires français se rapprochent et rentrent dans les quartiers des chrétiens pour leurs demander qu’est ce qu’il ne va pas (c.-à-d. ils sont menaces ou non et si c’est oui par qui et après avoir doigter ou montrer les concerner, les militaires descendent et désarmes .
 

Alors les militaires français sont venus aider la MISCA afin de maintenir la PAIX en R.C.A ou sont-ils venus pour soutenir les chrétiens à massacrer les musulmans ?

NB: On a perdu le jeudi plus de 61 personnes (hommes, femmes et enfants ) que moi personnellement j’ai assister à leur enterrement dans une fosse commune et qui sont assassinés la plupart par des machettes dans leurs maisons, certains aux mosquées et d’autres malades aux hôpitaux et ca continue…


 

Ousman Mahamat
Correspondance depuis Bangui

172 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article