Fondateur, début novembre, du Mouvement des cœurs unis (MCU), Faustin Archange Touadéra a fait transhumer une large majorité de ses collaborateurs dans cette formation visant à muscler sa candidature pour un nouveau mandat en 2021. Le MCU comprend quatre ministres en poste et une dizaine de membres des cabinets de la présidence, de la primature et de ministères. Le trésorier général, Jean-Claude Rameaux Bireau, est l’actuel conseiller économique du chef de l’État. Le secrétaire national chargé des patrimoines, Donatien Maleyombo, officie actuellement comme chef de cabinet. Trois députés influents – Jean Symphorien Mapenzi Clément Ndotizo et Steve Koba – ont également intégré cette formation, respectivement comme conseiller politique, secrétaire national et premier secrétaire national chargé des questions religieuses, de la cohésion sociale et réconciliation nationale. Président d’un pays contrôlé aux trois quarts par les groupes armés, Faustin Archange Touadéra domine l’Assemblée nationale avec 103 députés sur 140.

Tchadanthropus-tribune

1001 Vues

  • Ce que je pense, le président F. A. TOUADERA a raison de renforcer son mouvement M C U d’autant que les rapaces coloniaux instigateurs de troubles en Afrique centrale, veulent sa peau. Il doit être vigilant, surtout se méfier de ses voisins qui sont prêts à cet abjecte besoin de trahison pour quelques miettes d’euros. Certes, on ne peut choisir ses voisins, mais la vigilance doit être de rigueur, car un adage dit, “Dieu, préserve – moi de mes amis, quant à mes ennemis, je m’en charge “. Voilà, après trente ans d’assassinat de Thomas SANKAR et huit ans plus tard de GADDAFI, la secte Françafrique récidive et se met encore dans la tentative d’élimination d’un chef d’Etat africain dont on reproche le crime est, d’avoir osé dire que son pays est souverain et a le droit et la légitimité de choisir avec qui bon de coopérer. La Centrafrique et le Peuple centrafricain ne sont ni des marchandises, ni des mobiliers à vendre. Que les voisins de la République Centrafricaine sachent que l’incendie criminel que la secte Françafrique tente d’allumer en Centrafrique, le embrasera aussi. C’est toute la sous région qui
    brûlera. Nous disons, stop aux pyromanes- pompiers!!!

    Commentaire par SEIDOU TRAORE le 21 décembre 2018 à 2 h 22 min