L’Union Nationale pour un Tchad Libre et Démocratique(UNTLD) condamne avec la dernière énergie l’usage de la force aveugle contre les marchands du marché Dembé par des milices à la solde de dictature de N’Djamena a.

En effet, le dimanche 13 Mai d dernier, le régime MPS s’est, une fois de plus,, illustré dans sa barbarie légendaire en procédant de manière violente une opération d’expulsion de l’un des principaux marchés de la capital le N’Djamena. Sans tenir compte de la dignité et du respect des citoyens et de leurs biens, le pouvoir despotique de N’Djamena a ouvert le feu sur des marchands qui manifestaient leur mécontentement et leur opposition à cette opération de déguerpissement infondée et in justifiée.

Le bilan établi par la presse est de six morts et de dizaines des blessés.

Pour Idriss Déby, la quête de détruire tout semblant d’opposition et l’anéantissement total de ses adversaires même les plus inoffensifs doivent se poursuivre sans aucun gêne. Avec le cas du déguerpissement du marché de Dembé, son régime a offert une image similaire à celle de ses entraîneurs à Khartoum. Les observateurs avertis remarqueront avec étonnement que le sort réservé aux marchands de Dembé est si identique à celui vécu, il y a quelque es années dans la douleur, par des marchands soudanais, originaires du Darfour -pour ne pas s dire cousins de Déby-au marché d’Omdurman connu sous le nom de SOUG LIBYA.

Face à ces dérives sanguinaire es, l’UNTLD qui lutte pour le changement et le bonheur des tchadiens ne peut rester indifférente. Elle exprimes a compassion et sa solidarité é aux victimes et à leurs familles, éplorées, et invite par conséquent le peuple à une prise de conscience collective sans laquelle aucun salut n’est possible.

L’UNTLD interpelle la communauté internationale à cesser toute complaisance devant la gravité de la dictature au Tchad qui, en deux longues décennies, ne fait que couler le sang et les larmes d’un peuple totalement anéanti.

Fait le e 15 mai 2012

Le Président d de l’UNTLD

Abdelkérim Affatimé Bachar

235 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article