La réélection du Président Félix Tshisekedi à la tête du pays a été confirmée par la Cour constitutionnelle qui a publié, ce mardi soir à Kinshasa, les résultats définitifs de la présidentielle du 20 décembre 2023. Selon la haute Cour, le candidat n°20 a obtenu 73,47 % des voix.

La Cour constitutionnelle a examiné deux requêtes en contestation des résultats provisoires publiés par la Commission électorale nationale indépendante (CENI) le 31 décembre dernier. Celle de Théodore Ngoy, candidat malheureux à la présidentielle, est jugée recevable mais non fondée et celle du dénommé David Mpala est irrecevable.

Le premier contestataire, proclamé 26ème sur la liste de 26 candidats à la présidentielle avec 0,02% des suffrages, a relevé des irrégularités lors du vote et demandait l’annulation de ce scrutin. Le second, dans la même logique, dénonçait pour sa part notamment l’usage des cartes d’électeurs non lisibles, la prolongation des opérations de vote par la CENI et l’ouverture tardive des bureaux de vote.

L’audience publique sur ces contentieux électoraux a eu lieu exceptionnellement dans la salle d’audiences Marcel Lihau de la Cour de cassation. La prochaine étape sera la prestation de serment du Président Félix Tshisekedi devant la Cour constitutionnelle, d’ici le 20 janvier 2024, pour son investiture. (source Présidence RDC)

 

Le Tchadanthropus-tribune

619 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article
Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire