Alioune Tine, le patron de la Rencontre africaine pour la défense des droits de l’homme (Raddho) a visité samedi 14 juillet Mahamat Saleh Anadif, à la prison de Moussoro (où ce dernier est détenu depuis près de trois mois). L’ex-secrétaire général de la présidence tchadienne a été mis en examen dans le cadre d’une affaire de complicité de détournement de fonds à la Direction générale des grands travaux et projets présidentiels. 

315 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article