25/01/16: TCHAD/Point de presse du Rajet Rassemblement pour la justice et l’égalité au Tchad: Suite aux évènements douloureux et écœurants qui viennent de se passer dans la région du Batha sur les orpailleurs, nous sommes indignés par cet acte inhumain et inquiétant. L’intervention musclée des milices de Deby a fait une irruption sur les orpailleurs au Batha qui a fait endeuiller des paisibles citoyens. Vous savez et convenez avec nous que le gouvernement tchadien a dépêché son armée avec son arsenal inédit sous prétexte de sécuriser la zone aurifère. À notre grande surprise, les militaires ont subitement et aussitôt s’étaient mis à tirer des balles réelles sur les orpailleurs. Parmi lesquels il ya eu des compatriotes morts et blesses ; d’autres sont victimes de confiscation de leurs biens tels que les véhicules, motos, des appareils détecteurs de métaux, etc.… . Et en suite, ces militaires s’étaient mis a utiliser les appareils détecteurs d’orpailleurs pour leur propre compte, c’est-à-dire, le jour ils font la chasse aux sorcières et la nuit ils se déguisent en orpailleurs. Cette manière de faire, prouve a suffisance que l’État fascine l’injustice, le népotisme, l’inégalité sociale et la partialité sur sa propre population. D’ailleurs en temps normal même s’il faut sécuriser une zone or ce n’est pas la DGSSIE qui va intervenir pour ces genres situations. Le Gouvernement doit penser a priori sur la crise économique et financière qui prévaut actuellement sur la population tchadienne et aussi de revoir les péripéties que les classes politiques actuelles qui n’ont jamais toujours cessé de prononcer le dialogue sur le même diapason, au lieu de s’en prendre sur les paisibles citoyens alors que cette aubaine est un cadeau d’ALLAH pour soulager la souffrance du peuple tchadien qui n’a connu que 25 ans de souffrance de ce régime maléfique la réaction légitime des autochtones doit être pris en compte les habitants de Batha vivent dans un camp de concentration à ciel ouvert interdit de circuler librement dans la brousse les bergers ils vivent comme des étrangers dans leurs propres périmètres sauf le proche du régime avec leurs ouvriers ils ratissent le terrain avec les appareils confisque lors de descente brusque de gardes présidentiels sans justification ni motive a fait plusieurs morts et blesse . Donc le Gouvernement et le seul responsable de cette tuerie. Un État digne de son nom doit protéger sa population et non de les massacrés. Dans cette situation horrible et émouvante voir même dégradante, le parti RAJET demande à l’État de revenir sur sa décision pour que ces autochtones doivent être palier sur leur situation a fin de décanter le problème. Vous savez que le Tchad est assis sur un volcan, ce volcan n’est rien autre qu’une bombe à retardement, dans ce sens que nous exhortons aux Gouvernements de revenir sur sa décision belliqueuse, en prenant sa responsabilité de protéger la population. La situation qui prévaut actuellement au Tchad est invivable. RAJET demande impérativement au Gouvernement de cesser de terroriser la population du Batha le gouvernement a le devoir d’écouter le peuple et non la mitrailler ces paisibles citoyens qui cherche qu’a survivre.

 

Vice Président du RAJET

ISSAKHA MAHAMAT HAKI


Téléphone: 6621270

Code postal : 

Ville : N’Djamena

Email : rajettchad@yahoo.fr

 

258 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article