18/04/14: TCHAD/Soudan: De sources dignes de foi, une opération de grande envergure diligentée par les services secrets soudanais aurait pour but d’arrêter tous les opposants politico-militaires Tchadiens restés encore au Soudan. Depuis l’escarmouche de la semaine dernière entre un groupe politico-militaire et l’armée de la dictature non loin de la frontière Est du Tchad/Soudan (à l’intérieur du Tchad). D’après notre correspondant, l’armée d’Idriss Deby a amassé plusieurs hommes et du matériel à la garnison d’Adré, et les patrouilles des forces mixtes sont devenues plus qu’incessantes. Mais c’est dans le Darfour que la sécurité soudanaise a commencé les arrestations sur les opposants tchadiens. Au Total 13 personnes dont les noms ne sont pas encore connus sont arrêtées. Un communiqué envoyé par un certain Mahamat Nimir 2 depuis la ville de MILITE confirme ces faits au nom des ex-combattants révolutionnaires. Il attire l’attention des ONG sur la gravité de la situation si les personnes arrêtées sont expédiées à N’Djamena. Surtout que ceux précédemment arrêtés et rapatriés au Tchad ne sont pas sortis vivants, certains disparus, et plusieurs croupissent encore en prison.

 
 
164 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article