21/04/14: TCHAD/partis politiques: Selon nos sources, la réunion voulue par le régime entre Idriss Deby et la CPDC (Coordination des Partis Politiques pour la Défense de la Constitution) aurait été rejeté pour une date ultérieure. La CPDC tient mordicus aux préalables revendiqués dans son dernier rapport, et n’acceptera pas de se coucher au bon vouloir du régime qui cherche coûte que coûte à l’intégrer dans le CNDP (Cadre National de Dialogue Politique), structure que le régime de Deby a créée pour mettre ceux qui ne veulent pas suivre le dictat et les mettre en marge des processus en cours. Deby veut offrir 6 sièges sur les 12 à la CPDC, chose que celle-ci n’est pas prête à accepter.

 

  

157 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article