29/04/14: TCHAD/MPS: De sources dignes de foi, la hiérarchie du MPS parti-État passe des moments  difficiles. Adrien Beyom, l’ivrogne recyclé et reclassé de ce parti et sa compère faucillé Haoua Gamané s’arroge à subtiliser aux commerçants et hommes d’affaires des sommes exorbitantes en affirmant qu’ils auraient reçu les instructions d’Idriss Deby pour que cela se fasse. Plus loin à Paris, les mêmes instances dérapent. Masrangar Todjimbé, le SG MPS France, aurait viré tous les membres qui n’acceptent plus sa main mise sur l’affaire de leur parti par ce dernier. Aux dernières nouvelles, le sieur Masrangar, se targuant du seul titre “Je suis l’ami personnel du chef de l’état“ C’est à dire Idriss Deby, a relevé de leurs fonctions Djibrine Mahamat Doungous, Chaïbo Adoum, Mahamat Kebir, lors d’une réunion chez lui, alors que les textes de ce parti exigent le contraire. Selon notre correspondant au sein de cette équipe, Masrangar défie ouvertement Mahamat Ali Abdallah, Mahamat Saleh Adoum Djerou, et l’ambassadeur Hissein Brahim Taha, qui avaient tenté une médiation de conciliation entre la frange revendicatrice et Masrangar. Les jours à venir édifieront les militants de ce parti, qui ne vit que de médisance, de ragots, et de services mercantiles.

 

 

248 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article