18/04/14: TCHAD/Parlement: De sources bien informées, l’Assemblée nationale aurait adopté une résolution hier jeudi, mettant en place une commission ad hoc pour examiner la demande de levée d’immunité de 2 ministres y compris Padaré dans l’affaire d’enregistrement qui a éclaboussé la classe politique tchadienne corrompue dans tout son ensemble. C’est qui intrigue les Tchadiens, c’est cette approche de 2 poids, 2 mesures à l’endroit de certains et non aux autres. Que cache une telle résolution, surtout quand à la base, elle est pilotée par les têtes pensantes du lobby qui se fait appeler ‘la main invisible du chef‘? Est-ce que Padaré est à 5 millions près, ou prend-on les Tchadiens pour des imbéciles quant on sait qu’il y a d’autres qui détournent des milliards sans y être interroger ? Dans les travées du pouvoir, la rumeur laisse entendre que la cabale serait orchestrée par le 1er ministre Pahimi (mollusque argenté), aidé par le lobby ci-haut cité. Par contre, d’après un correspondant à la primature, Pahimi se rendra ce vendredi à Pala et Léré. Impopulaire dans la région quant il n’était pas aux affaires, il chercherait a se faire une certaine virginité politique. Mais déjà il fait circuler la rumeur que le gong de Léré s’apprêter à l’empoisonner par le biais de sa fille qui se trouve dans son cabinet. Sa visite sur place ne fait pas l’unanimité au sein du clan Moundang en dehors de ses courtisans qui gravitent autour de lui. Impopulaire un jour, impopulaire pour toujours.   
219 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article