25/04/14: TCHAD/Droits de l’homme: De sources dignes de foi, plusieurs détenus seraient morts dans leur cellule, étouffée par les fortes chaleurs, à la prison d’Amsinéné. Cette prison qui a une structure de 400 places, héberge actuellement 1680 prisonniers, tous entassés dans des périmètres exigus. Le Tchad est un pays où la chaleur est excessive avoisinant 55° la journée et 30 à 35° la nuit. Si les organisations des droits de l’homme comme la CTDDH qui est très active avaient déjà tiré la sonnette d’alarme, le gouvernement d’Idriss Deby reste muet face aux morts des détenus. Aux dernières nouvelles, aucune famille ne fut informée de la cause de l’incident. Le régisseur de la prison s’évertue à affirmer que les détenus ont eu une crise cardiaque. Chose fâcheuse complètement contraire à la réalité. Les Tchadiens doivent comprendre que leur sort ne peut être résolu par des soi-disant responsables qui s’en foutent éperdument d’eux. Le changement et l’alternance démocratique doivent s’opérer. Aucun silence n’est possible, sinon ils mourront comme des rats.

 

 

237 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article