29/04/14: TCHAD/Chamboulement gouvernemental : De sources dignes de foi, le dernier remaniement de Pahimi IV chamboule complètement le sphère de l’état. Les indications de la banque mondiale et du FMI poussent Idriss Deby à serrer la ceinture au point de pousser certains départements d’État de tout reprendre à zéro les mesures initialement prises par certains responsables dans certains ministères. Les recollements des ministères aux autres vont retarder toutes les organisations des directions et la faisabilité des projets. Si un travail d’arrache-pied n’est pas mis en place, il faut attendre quelques mois avant d’atteindre un niveau de travail adéquat. À force de vouloir régler les problèmes budgétaires sans aucune projection initiale, tout risquerait de se bloquer. Entretemps, le DG des douanes (Salay Deby Itno) s’approprie tout seul les recettes des douanes. Chaque jour, l’argent est déposé dans des sacs de jute et convoyé chez lui. Il est le seul “cadre“ qui ne rend jamais compte au ministre des Finances. Il est le seul en qui les agents du contrôle du ministère de la bonne gouvernance vont faire semblant de contrôler. Il est le seul qui dépose comme cela l’enchante, les recettes qu’il veut verser sur le compte ouvert à la CBT. Et, il est le seul à couvrir des chantiers à titre privé dans les 4 coins de N’Djamena malgré les restrictions budgétaires. Alors, pourquoi 2 poids, 2 mesures ? 
284 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article