LdC : Leipzig 2-2 Paris SG (fini)

Et le Paris Saint-Germain a craqué à la fin. Encore une fois assez peu séduisant dans le jeu, le club de la capitale a concédé un nul la pelouse du RB Leipzig (2-2), ce mercredi, lors de la 4e journée de la phase de poules de la Ligue des Champions.

Le Paris SG a vécu vingt premières minutes très laborieuses. Bousculés d’entrée, les Parisiens étaient menés au score après moins de dix minutes sur un but de Nkunku (1-0, 8e). Intenable, l’attaquant français avait décidé de faire souffrir son club formateur, il était encore impliqué ensuite sur l’action qui amenait un penalty pour Leipzig suite à une faute de Danilo sur André Silva dans la surface. Mais Donnarumma sauvait son équipe en repoussant la tentative du Portugais ! Paris n’était pas passé loin du KO dans ce premier acte…

Totalement dominé dans cette entame de match, le PSG allait finalement égaliser sur sa première occasion : servi par Neymar, Mbappé décalait Wijnaldum pour le premier but du Néerlandais sous le maillot parisien (1-1, 21e). Ce but avait refroidi un peu les ardeurs des Allemands, mais les joueurs de Mauricio Pochettino ne montraient pas grand-chose de plus dans le jeu. Le club de la capitale s’en remettait finalement à un coup de pied arrêté pour prendre l’avantage avant la pause sur une tête de Wijnaldum (1-2, 39e). Le Batave était décidément en réussite. Le PSG aurait même pu faire le break dans les arrêts de jeu sur une occasion de Mbappé, mis en échec par Gulacsi.

En seconde période, le rythme n’avait rien à voir avec celui de la première mi-temps. Le RBL avait du mal à se relancer dans la partie, tandis que le PSG s’offrait des occasions principalement sur des contres, à l’image de la nouvelle opportunité de Mbappé qui butait encore une fois sur Gulacsi juste après l’heure de jeu. Les Lipsiens reprenaient un peu le contrôle du ballon dans les vingt dernières minutes, sans mettre réellement Donnarumma en danger dans le but parisien. Mais alors que Paris semblait se diriger vers une victoire, Kimpembe provoquait un penalty en fin de match pour une faute sur Nkunku. Cette fois, Szoboszlai ne tremblait pas pour offrir leur premier point aux locaux (2-2, 90e+2).

Maxi Foot

333 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article
Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire