Kabo, 30 avr. 13 (RJDH) – Un homme  a été tué, le 26 avril,  par des éleveurs peulhs appelés localement ‘’Mbarara’’ à  cinq kilomètres de la ville de Kabo (nord). Ces assaillants ont également battu une autorité communale et emporté une soixantaine de bœuf appartenant à la population.

D’après les faits rapportés au RJDH par un habitant de cette ville, les éleveurs peulhs ont commencé à faire de ratissage dans les villages qui se situent de cinq à neuf kilomètres de la ville. « Ils ont pris de force les bœufs qui nous servaient à faire la culture attelée », a  témoigné un habitant.

Un autre habitant et victime de ces actes de violence, a fait savoir que les éleveurs en provenance du Tchad qui sont de connivence avec les rebelles de la Séléka, sont venus jusqu’à un kilomètre des villages pour faire paitre leurs bœufs. Ils ont profité de l’occasion pour prendre de force le bétail de la population.

« Quand nous voulons nous opposer à leur forfait, nous sommes frappés par les ‘’Mbarara’’    qui ont appuyés par les hommes de la Séléka. C’est ainsi qu’ils ont battu un chef de groupe. Ce dernier se trouve actuellement à l’hôpital pour des soins. Car il a été grièvement blessé », a-t-il ajouté.

La ville de Kabo est l’une des localités du pays sous occupation de la Séléka, dont une partie de la population a fui les exactions pour trouver refuge du côté de Sido-Tchad.

tchadinfos.com 

229 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article