16/09/2016: TCHAD/Libye: Haftar à N’Djamena, le Dircom de la présidence tchadienne réagi aux informations évoquées par les médias. Selon une source fiable, l’audience accordée au général libyen Khalifa Aftar par le président Idriss Déby, dont Tchadanthropus-tribune a fait écho, ensuite RFI, a suscité la colère du palais rose (présidence tchadienne). Dans une sortie malencontreuse, la direction générale de la communication du palais rose n’a pu démentir l’audience en question, mais sortie n’a qu’un seul but : divertir l’opinion et y faire diversion. Dans son communiqué les piètres journaleux du palais ont cru recaler les choses en qualifiant la reprise de cette visite par les médias d’interprétation tendancieuse. Que cache cette réaction? Si cette audience s’inscrit dans le but de la recherche de la paix et de la stabilité en Libye comme écrite dans le communiqué,  pourquoi les médias officiels et surtout la presse présidentielle n’avaient pas couvert l’événement ?  Et si comme le disent nos griots du palais, Idriss Déby en tant président de l’Union africaine se préoccupe de la crise libyen, pourquoi ne pas faire un communiqué pour annoncer officiellement cette rencontre? Cette sortie fébrile cache des manigances à venir. Aussi, si le palais rose ne se reproche rien, pourquoi s’en prendre aux médias? Toutefois ce communiqué traité par Tchadanthropus-tribune RFI et le Monde ne dément pas que Haftar est venu à Ndjamena, et qu’il a été reçu par la présidence tchadienne avant de repartir. Le monde est devenu un village planétaire, tout finira par se savoir, surtout dans une administration tchadienne où tout est dans la rue, l’officiel et les rumeurs… Notre rédaction attend son investigation sur les informations sur les échanges entre les deux parties… Nous reviendrons.

La rédaction

 

249 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article