Les conditions de sécurité au Tchad, tant dans la capitale qu’en province, se sont dégradées depuis la rentrée de septembre 2012.

A N’Djamena « intra muros »(zone orange, déconseillée sauf raison impérative), les quartiers dits « européens », traditionnellement fréquentés par les expatriés, ne sont plus exempts d’actes criminels (vols à main armée, braquages, « car-jacking »…) commis, parfois, en pleine journée. Les femmes semblent particulièrement visées. Il est indispensable de circuler en voiture, portières fermées, et de faire les contrôles d’usage (rétroviseurs) avant de sortir de son véhicule. Il faut toujours conserver une somme d’argent minimale (20.000 à 30.000 francs CFA) et éviter de porter des objets ostentatoires (smartphones, bijoux…).La nuit, les quartiers populaires tels que Moursal, Chagoua et l’Est de la ville notamment, peuvent être dangereux.

- En province (zone orange, déconseillée sauf raison impérative), les coupeurs de route sont toujours extrêmement actifs. Armés et bien organisés, leurs agressions peuvent aller jusqu’à l’enlèvement de leurs victimes, pour quelques heures. Les déplacements en province doivent être limités au strict nécessaire, et, dans toute la mesure du possible, la voie aérienne doit être privilégiée. En cas de voyage par route, il convient de solliciter une escorte de la part des autorités tchadiennes. Les mesures de prudence d’usage doivent être respectées : éviter les retraits d’argent importants, à intervalles réguliers, juste avant un départ; rester discret sur les dates, horaires et conditions du voyage; limiter au maximum les interlocuteurs informés du déplacement.

La zone rouge (voir carte de la rubrique Sécurité ), en particulier celle située au Nord du Lac Tchad (ouest et nord du demi-cercle Lac / Bol / Mao, à l’exclusion de ces deux dernières villes) est formellement déconseillée.

Fièvre jaune

Des cas de fièvre jaune ont été signalés dans la région soudanaise du Darfour, située à la frontière Est du Tchad. Il est rappelé que la vaccination est obligatoire pour toute personne qui souhaite venir au Tchad. Tout voyageur doit vérifier que sa vaccination est à jour et se munir de son certificat de vaccination internationale.

Source : diplomatie.gouv.fr 

242 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article