Les commerçants ont assené plusieurs coups de poignards au délégué du marché, M. Abdedine Abdoulaye qui se trouve en ce moment aux pavillons des urgences de l’Hôpital Général de Référence Nationale de N’Djména. De paisibles citoyens de passage au marché de Démbé au moment des faits ont subi des préjudices graves. La population de N’Djaména a été surpris tôt ce matin du dimanche 13 mai 2012. Ceux qui pensaient faire le marché ont pris leurs jambes aux coudes. La population déployée sur le terrain a eu de la peine pour maîtrise la situation. L’ampleur de la situation a obligé les agents de la force anti-émeute à utiliser les grenades lacrymogènes pour calmer la situation avant de quadriller le marché. «Dieu nous a épargné de la mort. Si la police n’était pas déployée sur le terrain, cette situation allait prendre d’autres tournures. Merci à la police pour sa prompte réaction aujourd’hui», lance une femme dans le bus. 
Pourquoi cette situation?
La veille de cet événement malheureux, une équipe des agents de la Mairie de a badigeonné les boutiques afin de procéder aux déguerpissements en début de la semaine. Une décision que les commerçants, qui devraient quitter les lieux depuis plus d’un mois, n’ont pas acceptée. M. Abdedine Abdoulaye, délégué du marché qui s’est présenté dès ce matin du 13 mai au marché a eu pour son compte. La colère des commerçants est montée très vite. Ils estimaient qu’il y avait la main du délégué derrière cette affaire et l’accusait d’être complice de leur rapide déguerpissement. Il sera pris en grippe et subira les coups répétés de ses assaillants avant que sa moto ne soit brûlée. Il n’a eu la vie sauve que grâce à la prompte intervention de la police, mais il se trouve en ce moment au pavillon des urgences de l’Hôpital Général de Référence

Nationale de N’Djaména. 

Le Maire de la ville table sur la table
Cette montée de bouclier suivie de chaudes empoignades a obligé le Maire de la ville N’Djaména, Issa Adjidé a fermé définitivement le marché de Dembé. Un délai de 48 heures a été accordé aux commerçants en vue de déplacer leurs marchandises et autres biens du site actuel. Passé ce délai nos services se déploieront sur le terrain afin de procéder à un déguerpissement général, un avertissement du Maire quelques heures après cet événement lors d’un point de presse qu’il a animé dans son bureau. Pour lui, les actes posés ce matin dégagent un effort relent de défi à l’autorité de l’Etat, déplore le Maire de la ville de N’Djaména.
374 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article