Ne mélangez pas les choses. On n’a jamais refusé l’arabe comme notre langue. Mais, soyons sérieux un peu !

Cette langue arabe littéraire est comprise peut-être par 0,005 % de la population ? Quand on parle de l’arabe au Tchad, c’est l’arabe parlé au marché et dans tous les quartiers de nos villes !

Prenons notre pays dans ses 14 préfectures.
Au BET, 99%ne ne comprennent même pas l’arabe du marché .
Le Kanem et le lac, c’est pareil.

Quand on prend la zone méridionale, alors, chacun de nous sait très bien qu’ils comprennent difficilement l’Arabe locale et moins encore l’arabe littéraire.

Quand on prend nos parents du Guéra, ça alors ! C’est ne pas du tout leurs affaires.

Quand on prend, la région du Ouddaï géographique et le Batha : on a les Zaghawa, qui ne comprennent rien du tout en arabe.
Les Arabes de Biltine, d’Ati, du Salamat et du Chari Baguirmi te parlent un arabe différent par apport à leurs zones géographiques. Les  Ouaddaiens te parlent un arabe très différent aussi.

Donc, on nous gave avec un arabe qu’on ne comprend rien du tout ? Même dans les pays arabes des gens parlent un arabe local que tout un chacun pourra comprendre !


Pourquoi, on a ce complexe de n’est pas parlé notre Arabe locale ?

Une fois, j’étais avec un ami arabe tchadien de père et de mère, on regardait les infos en arabe à la télé Tchad.
Une fois l’info terminée, alors ! Tenez vous bien : mon ami, me demandait, que ce que j’avais compris ? disait-il.

(Écoutes, mon cher, toi tu es arabe, tu n’avais rien compris, mais, moi qui suis un Kanembou mélangé avec Gorane comment veux-tu que je comprenne ? Je n’avais pas fait l’école arabe ! ) 

Pour vous dire que : voilà notre arabe, que 99 % des Tchadiens ne comprennent pas.

Est-ce que le gouvernement est conscient que ses infos en arabe littéraire que la télé  diffuse en longueur de journée n’a jamais été comprises par le peuple, jusqu’à ce jour ? On dépense de l’argent et l’énergie des journalistes pour faire plaisir à moins de 1 % de la population ?

Ceux qui veulent défendre mordicus la langue arabe, allez voir dans les pays arabes ? Comme: la Tunisie, le Maroc, la Mauritanie, le Soudan, la Syrie, le Qatar, etc.

Chacun des hommes de ces pays te parlera d’abord dans son Arabe locale. Suivez un peu, la télé de tous ces pays cités. Ils ne te parleront qu’en Arabe locale.

Pourquoi, nous au Tchad, nous avons ce complexe de parler notre arabe de rue, que : Ahmat, Jean, Sogour, Wardougou, Khamis, Fatimé, Eldjima, Rosalie, Achta, etc. Comprennent aisément ?
Je pense que c’est plus réaliste ?

Il faut revenir sur cette histoire de la langue arabe qui est incomprise dans notre pays. On peut commencer le bilinguisme maintenant au primaire et d’ici le siècle prochain, notre pays sera bilingue a 100 %. Mais, on ne sera pas bilingue d’un coup ? C’est tout un processus !

Il ne faut pas aussi, que les gens mélangent la langue arabe a l’islam ou autres chose !


On prêchait et continue de prêcher la bible en Arabe et par des Arabes, en Irak, Syrie, Liban, Égypte, et d’autres pays arabes ! Cela ne veut pas dire que c’est une langue au service de telle ou telle religion ! Non ?

Comme au Tchad, on a toujours tendance, à faire plus ou mieux que les autres, notre langue arabe propre à nous Tchadiens, est une chance et un facteur de notre unité fragile. Donc, soyons nous même.

Moi, qui ai beaucoup des parents commerçants un peu partout dans le marché tchadien, si : Un, Sara, un Zaghawa, Hadjaraï, Massa, Gorane, arabe, Boulala, falata, Ouaddaien etc. Se présente devant le kiosque, ils parleront quelle Arabe pour faire les achats ? Sûrement pas l’arabe  littéraire ?

Alors, nous sommes, bien sur un pays qui parle deux langues : (le français et l’Arabe tchadien)

ébe  sowou ana mafi .ni hadji kalam arabe, al nas, Hana Tchad koulou arfou. Wala kikef ? Nadoum al dorou mafida, hou, sowou, kalbat sakite.

Voilà j’ai parlé l’arabe tchadien et  99 % des Tchadiens comprendront cet arabe un autre arabe c’est comme le folklore du MPS. On se force pour rien

Mr WAROU Mahamat Doki

 

243 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article