Le 1er septembre 1969, Mouammar Kadhafi accédait au pouvoir après avoir renversé, sans effusion de sang, le roi Idriss 1er. 50 ans après, quel est l’héritage du guide libyen tué en 2011 après une révolte populaire?

Le 1er septembre 1969, Mouammar Kadhafi, fils d’un berger, âgé seulement de 27 ans, met en place le Conseil révolutionnaire, après avoir renversé, sans effusion de sang, le roi Idriss 1er. Suscitant l’immense espoir de la population lassée par le règne du roi Idriss 1er, qui, lors de ce putsch, était en déplacement en Turquie.

“Les Libyens ont accueilli cette prise de pouvoir avec un enthousiasme absolu. Ils étaient ravis de voir un jeune colonel renverser ce pouvoir vieillissant. Ils étaient ravis d’entrevoir d’autres perspectives, de pouvoir enfin profiter de cette manne pétrolière qui ne profitait pas à la population”, résume Roumiana Ougartchinska, spécialiste de la Libye et auteur du livre “Pour la peau de Kadhafi”.

Le 1er septembre 1969, Mouammar Kadhafi, fils d’un berger, âgé seulement de 27 ans, met en place le Conseil révolutionnaire, après avoir renversé, sans effusion de sang, le roi Idriss 1er. Suscitant l’immense espoir de la population lassée par le règne du roi Idriss 1er, qui, lors de ce putsch, était en déplacement en Turquie.

“Les Libyens ont accueilli cette prise de pouvoir avec un enthousiasme absolu. Ils étaient ravis de voir un jeune colonel renverser ce pouvoir vieillissant. Ils étaient ravis d’entrevoir d’autres perspectives, de pouvoir enfin profiter de cette manne pétrolière qui ne profitait pas à la population”, résume Roumiana Ougartchinska, spécialiste de la Libye et auteur du livre “Pour la peau de Kadhafi”.

Leader du panarabisme

Ägypten um 1960 | Nasser (imago/Cola Images)Subjugué par le prestige du Raïs égyptien Gamal Abdel Nasser, mort le 28 septembre 1970, le nouvel homme fort de la Libye se fixe pour objectif de devenir le nouveau leader du panarabisme.

Mais son régime se durcit, la répression contre les opposants se généralise et le jeune colonel qui avait suscité tant d’espoir devient un banal dictateur.

Mouammar Kadhafi était subjugué par le prestige du raïs égyptien Gamal Abdel Nasser.

Selon Bara Mikaïl, spécialiste des relations russo-libyennes, “il n’en demeure pas moins qu’on a eu des abus, notamment sur le plan de la mauvaise répartition socio-économique, mais aussi sur le plan des libertés d’expression par exemple qui font qu’il y a une grande controverse par rapport à l’héritage Kadhafi.”

Selon l’analyste Roumiana Ougartchinska, grâce à la manne pétrolière, Mouammar Kadhafi a réussi à offrir une sécurité matérielle et financière à ses compatriotes avec la mise en place d’un système social apprécié de tous…

Lire la suite sur le lien : https://www.dw.com/fr/il-y-a-50-ans-mouammar-kadhafi-acc%C3%A9dait-au-pouvoir/a-50229311?maca=fra-rss-twitter-all-21591-xml-mrss

 

590 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article