Les Forces armées maliennes (FAMa) ont indiqué mardi que 153 terroristes avaient été éliminés au cours de différentes opérations de sécurisation menées en février au Mali.

 

Durant le mois de février, les FAMa ont mené 84 missions offensives et ont fait l’objet de six attaques à la mine artisanale, de 16 attaques directes et d’une attaque complexe, ont indiqué les FAMa, ajoutant qu’elles avaient détruit 15 bases terroristes, saisi des dizaines d’armes, sept véhicules et 46 motos.

 

Les FAMa ont aussi déploré le décès de sept militaires et 24 blessés en leur sein durant ces opérations.

 

“La situation sécuritaire a été gravement marquée par des attaques contre les FAMa à travers des embuscades et poses d’EEI (engins explosifs improvisés) aussi bien contre les Forces de défense et de sécurité (FDS) et les populations civiles. Les actes de braquages et d’assassinat ont néanmoins baissé par rapport au mois de janvier”, a affirmé le colonel Souleymane Dembélé, responsable de la Direction de l’information et des relations publiques des armées (DIRPA), lors d’un point de presse donné lundi.

 

Depuis 2012, le Mali est en proie aux insurrections indépendantistes, aux incursions djihadistes et aux violences intercommunautaires qui ont fait des milliers de morts et des centaines de milliers de déplacés.

1865 Vues

Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire