Abdallah al-Senoussi, l’ex-chef du renseignement militaire du régime déchu libyen de Mouammar Kadhafi, qui était en garde à vue depuis son arrestation à l’aéroport de Nouakchott, a été inculpé lundi par un juge mauritanien et placé sous mandat de dépôt à la prison centrale de la capitale, a appris AfriScoop auprès des medias internationaux
Senoussi a été inculpé d’"entrée illégale avec de faux papiers d’identité en Mauritanie", a indiqué une source judiciaire citée par l’agence Associated Press.
Pilier du régime libyen déchu de Mouammar Kadhafi dont il était le beau-frère, le colonel Abdallah al-Senoussi a été arrêté par les services de sécurité mauritaniens à la mi-mars, au moment où il arrivait de Casablanca par un vol régulier de Royal air Maroc, muni d’un passeport malien falsifié. Il était accompagné de son neveu âgé de 25 ans, dont l’identité n’a pas été révélée, lors de son arrestation.

La Cour pénale internationale (CPI) avait émis un mandat d’arrêt à son encontre le 27 juin 2011, l’accusant d’avoir, "par l’intermédiaire de l’appareil d’État libyen et des forces de sécurité libyennes", commis "des meurtres et des persécutions de civils constitutifs de crimes contre l’humanité" dès le début de la révolte anti-Kadhafi à la mi-février. Des demandes d’extradition venant de Libye, de la CPI et de la France ont été transmises aux autorités mauritaniennes. 

280 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article