Au palais présidence à Niamey, c’est fini les dîners en grande pompe sous une tente des jardins avec des entrées, plats, desserts mais aussi fromages et vins… Le président nigérien, Mohamed Bazoum, renversé par un coup d’Etat militaire le 26 juillet dernier, « a déclaré qu’il était maintenu isolé et contraint de manger du riz sec et des pâtes par la junte militaire », a rapporté mercredi 9 aout 2023, la chaine américaine CNN.

 

C’est dans une série de messages textuels adressés à un ami que M. Bazoum a déclaré qu’il était « privé de tout contact humain » depuis vendredi, « et que personne ne lui fournissait de nourriture ou de médicaments », a souligné ce journal ajoutant que les messages de Bazoum leur ont été transmis avec l’accord du président déchu.

 

« M. Bazoum a indiqué qu’il vivait sans électricité depuis une semaine, comme de nombreux Nigériens » alors qu’il occupe encore la résidence présidentielle. « Toutes les denrées périssables qui lui avaient été fournies se sont avariées et il se nourrit désormais de pâtes sèches et de riz ».

 

Malgré son isolement, Bazoum est resté en contact avec le monde extérieur. Bien qu’il n’ait pas eu la possibilité de s’entretenir avec la vice-secrétaire d’État américaine par intérim, Victoria Nuland, lors de sa visite à Niamey, la capitale nigérienne, lundi, M. Bazoum s’est entretenu par téléphone avec son patron, le secrétaire d’État Antony Blinken, un jour plus tard, a indiqué le départements

d’État

 

Le Tchadanthropus-tribune avec Alwihda

 

1243 Vues

Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire