Le secrétaire général de l’ONU Antonio Guterres “regrette profondément” la décision des autorités nigériennes d’expulser la coordonnatrice résidente de l’ONU, a déclaré mercredi son porte-parole.

 

Le secrétaire général déplore profondément que le Conseil national pour la sauvegarde de la patrie ait ordonné le départ de la coordonnatrice résidente et coordinatrice humanitaire des Nations Unies au Niger, Louise Aubin, dans un délai de 72 heures, a déclaré dans un communiqué Stéphane Dujarric, porte-parole en chef de M. Guterres.

 

Cette décision entrave la capacité des Nations Unies à mener à bien le travail essentiel que l’organisation accomplit pour la population du Niger, où 4,3 millions de personnes, principalement des femmes et des enfants, ont besoin d’aide humanitaire, a indiqué le porte-parole.

 

Malgré cette expulsion, M. Guterres a réitéré la détermination inébranlable des Nations Unies à continuer à opérer sur place et à venir en aide au peuple nigérien en poursuivant ses opérations humanitaires et de développement, a déclaré le porte-parole.

Le Tchadanthropus-tribune avec Tchad info

825 Vues

Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire