Selon nos informations, l’ancien gouverneur de l’Etat du Borno (nord-est), Ali Modu Sheriff, qui a obtenu l’année dernière un permis d’exploration pétrolière dans le sous-bassin d’Erdis, vit désormais en permanence à N’Djamena.

Activement recherché par des militants du mouvement nigérian islamiste Boko Haram, qui lui reprochent d’avoir ordonné le meurtre de leur leader Mohamed Yusuf en 2009 dans la capitale du Borno, à Maiduguri, Modu Sheriff est en permanence protégé par des policiers et militaires tchadiens dans sa résidence de la capitale. Modu Sheriff, qui a fondé sa société pétrolière SAS Petroleum fin 2011, cherche d’ailleurs à obtenir davantage de permis dans le pays.

Il a pour cela certains arguments financiers. Une grande partie de la fortune de l’ancien gouverneur vient de la période (dans les années 90) où l’ex-président nigérian Sani Abacha, lui-même originaire de Borno, avait confié au jeune étudiant en économie à Londres la gestion d’une partie de ses affaires personnelles. 

545 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article