27/01/16: TCHAD/Politique/Opposition: De sources recoupées, le régime MPS a commencé ses torpilles envers les autres partis politiques de l’opposition. Fort de sa main mise sur tous les appareils de l’état, les responsables du MPS tapis dans les organes des médias ont reçu l’ordre de torpiller les stratégies de communication des autres partis politiques tchadiens. Après avoir recouper les informations, le jeune parti CAP-SUR de l’ancien 1er ministre Djimrangar Dadnadji fut empêché de tenir ses réunions dans la ville d’Abéché considérée comme un bastion du MPS. De retour de la capitale du Batha (Ati), la délégation de CAP-SUR a fait un arrêt à Abéché afin de consulter ses instances provisoires et travailler à la mise en place d’un bureau régional prélude aux échéances électorales, mais c’est sans savoir que le gouverneur de la région est lui même MPS, et au centre des torpilles. Le responsable de l’hôtel a été mis sous pression et a botté en touche. Ordre a été intimé à tout homme de média de se tenir à l’écart. Finalement en fin d’après-midi du 24 janvier 2016 que la réunion a pu se tenir dans une villa privée. Dadnadji a tenu à rassurer ses militants qu’il fallait s’attendre à ces genres de comportements anti démocratique, et que le Tchad mérite ces sacrifices. Le plus dur ne fait que commencer.

 

210 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article