SÉNÉGAL – DAKAR LE 24 AOUT 2012 

Ne touchez pas à Hissène Habré ! Habré ne bougera pas d’ici. C’est le défi lancé par les Ouakamois aux autorités Sénégalaises. Les voisins de Habré se rebellent pour dire non au procès annoncé et attendu de ce dernier.

Que va-t-il se passer à Dakar le jour où l’ancien président tchadien sortira de Ouakam, quartier de la banlieue de Dakar, pour se rendre au tribunal. En tout cas, les Ouakamois ont sonné la mobilisation hier jeudi, et, ils s’érigent déjà en bouclier pour défendre leur voisin Hissène Habré. Ces derniers ont déclaré qu’Habré habite dans le quartier depuis au moins 20 ans et qu’il a une certaine affinité avec les populations.

Pour certains, il est même considéré comme étant un Sénégalais ; dans cet ordre d’idées, ils demandent aux autorités Sénégalaises de ne pas suivre les occidentaux : « il faut laisser Habré vivre en paix ici » a dit A.Ndoye, un voisin de Habré.

« Il ne bougera pas d’ici » rétorque M.F.Ndoye une vieille dame que nous avons rencontrée aux alentours du cimetière de Ouakam.

Pour ces Ouakamois, il est hors de question que « l’ancien président tchadien puisse quitter le village de Ouakam ».

Pourquoi attendre vingt ans après pour parler du procès Habré ? S’interroge t-ils en général comme constaté.

En tout état de cause, le ministre de la Justice Aminata Touré avait fait savoir que rien ne s’oppose désormais au début du procès de Hissène Habré, annonçant au passage le recrutement prochain des juges en vue de démarrer l’instruction. « Plus d’obstacle au procès Habré » avait- elle indiqué avec force ce mercredi en marge de la signature avec l’Union Africaine (UA) d’un accord pour la tenue d’un procès spécial afin de juger l’ancien président Tchadien accusé de crimes contre l’humanité.

« Nous nous acheminons résolument vers la tenue d’un procès tant attendu. Nous sommes en train d’écrire une nouvelle page du droit international et c’est à l’honneur de l’Union Africaine", avait soutenu le ministre de la justice.

Malickou Ndiaye, KOACI.COM ABIDJAN

 

202 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article