Le gouvernement de la République démocratique du Congo (RDC) condamne la tentative de déstabilisation des institutions du pays qui s’est déroulée le 19 mai. Dans un communiqué signé le même jour, il rassure que les mesures sont prises pour renforcer la sécurité.

Les assaillants ont attaqué la présidence de la République et le domicile du député Vital Kamerhe. Au domicile de ce dernier, pris d’assaut en premier, deux policiers ont été tués.
L’intervention des forces congolaises a permis de déjouer cette ‘’aventure hasardeuse et mis en déroute ces assaillants’’ qui ont plusieurs nationalités.

En attendant les résultats des enquêtes en cours, le gouvernement congolais rassure l’opinion nationale que les mesures ont été prises pour renforcer à la fois la sécurité des institutions, des officiels et celle de la ville de Kinshasa.

Il appelle la population à la vigilance pour dénoncer tout mouvement suspect des ‘’ennemis de la paix ainsi que leurs complices’’(TI)

Tchadanthropus-tribune

344 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article
Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire