Réaction contre l’article relatif au Ministre des Affaires Etrangères et de l’Intégration Africaine (publié dans le bloc Makaila) Bonjour, je suis parmi les grands lecteurs du blog et je voudrais réagir par rapport à l’article ci-dessus intitulé. Je pense que ces canaux d’expression nous sont offerts dans le sens de faire valoir les idées constructives, dénoncer et critiquer les dérives des gouvernants, ceux qui ont le pouvoir d’agir mais ferment malheureusement les yeux devant le calcaire des citoyens ou contribuent à cette situation par leur passivité. Bref, nous devons critiquer ce qui ne marche pas, d’orienter les projecteurs vers les maux qui préoccupent les tchadiens afin d’attirer ceux-là qui tiennent les rênes de ce pays de changer dans le bons sens, dans le sens d’amélioration du système démocratique et à l’émergence d’un Etat respectueux des droits de ses citoyens, d’émettre des propositions concrètes et novatrices s’il en existe.

Cela permettrait à n’en point douter aux premiers responsables qui gèrent les Institutions de l’Etat, de reconsidérer leur position pour faire de ce pays un Etat respectable et respecté. Aussi, je pense qu’on publie parfois des articles insensés en ce sens que Mr Moussa FAKI,une personnalité à qui des responsabilités de l’Etat sont confiées quelle que soit son appartenance ethnique, il est un tchadien, qu’importe les autres blablablas. Raccommoder les origines de quelqu’un pour le mettre à nu, ce n’est pas du tout réfléchi et ça ne contribue en rien à la visée réformiste et citoyenne que poursuivent les intellectuels qui, par leur réflexion contributive à travers les différents blogs apporterait des correctifs tangibles dans l’amélioration du système démocratique tchadien.

C’aurait été intéressant si l’article dénonçait la manière de conduite du Département des Affaires étrangères et de l’intégration Africaine. Il serait intéressant que vous mettiez un comité de censure qui doit au préalable jeter un coup d’œil sur tous les articles avant qu’ils ne soient publiés. Cette insanité de ce genre n’est rien d’autre que de jeter de l’huile sur le feu, de creuser davantage le fossé de la haine que les tchadiens avertis cherchent à colmater. Les tchadiens ont souffert de beaucoup de maux depuis un bon nombre d’années, maux que je cite comme divisions fratricides, communautaristes, régionalistes, tribalistes etc. Notre souhait le plus ardent c’est de se départir de certains jugements partisans et qui touchent l’intimité profondes des personnes, les ranger dans les oubliettes et de passer à un remodelage de notre savoir-vivre. J’ai horreur de remémorer certains passés qui limitent nos réflexions et mettent jusqu’aujourd’hui certains compatriotes dans un carcan d’immobilisme intellectuel teinté de certaines pensées rétrogrades. En somme, je considère à mon humble avis que cet article manque d’habilité et mérite d’être retiré du bloc. A la prochaine.

TABLA 

305 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article