L’Assemblée nationale du Sénégal a adopté lundi soir, à la majorité de ses membres, un projet de loi portant report de l’élection présidentielle au 15 décembre 2024.

Le projet de loi a été voté par les députés de Benno (la mouvance présidentielle) et du Parti démocratique sénégalais (PDS). Ceux de l’opposition qui s’opposaient bruyamment ont été sortis de la salle par les forces de défense et de sécurité.

Le projet de loi a été proposé par les députés du PDS, suite au rejet pour double nationalité de leur candidat Karim Wade par le Conseil constitutionnel. En plus du projet de loi, les députés du PDS ont accusé de corruption et de conflits d’intérêts deux membres du Conseil constitutionnel, poussant l’Assemblée nationale à mettre sur pied une commission d’enquête parlementaire.

Sur la base de ces accusations, le président Macky Sall a annoncé, samedi, avoir abrogé le décret convoquant le corps électoral le 25 février prochain, “en attendant les résultats de la commission d’enquête parlementaire visant à clarifier les conditions jugées troubles dans lesquelles la liste des candidats à la prochaine présidentielle a été établie par le Conseil constitutionnel”.

Le Tchadanthropus-tribune avec Tchad info

574 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article
Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire