27/01/16: TCHAD/Arnaque des maires d’arrondissements de N’Djamena: Selon une source bien informée, le député maire du 10earrondissement de la ville de N’Djamena (Boulama Kirmi Idriss) en complicité avec le directeur adjoint du cadastre (Bichara Amine) exigent à plusieurs citoyens qui ont tenu à joindre la rédaction, de payer 3 millions chacun afin de régulariser leurs terrains, des biens acquis de longue date. Les personnes responsables de ces terrains ne peuvent pas payer une somme aussi faramineuse pour plusieurs d’entre eux, mais le maire (Boulama Amine) continue de leur dire que si d’ici le 15 février 2016 personne ne régularise son terrain, il l’a perdra automatiquement et que c’est l’état qui s’en appropriera. Lesdits terrains sont dans un quartier appelé Ngobo Fondore, et le DGA du cadastre refuse de signer les documents si les 3 millions individuels ne sont pas versés. Plusieurs maires de différents arrondissements de la capitale s’adonnent à l’arnaque des citoyens, chose qui est devenue normale dans un pays où le détournement et la corruption sont légion. Plusieurs citoyens ont sur les bras des dossiers de plaintes envers ces maires corrompus, voleurs de la république, surtout que parmi ces larbins certains sont en fin de mandat et font de ces arnaques une fontaine d’enrichissement… Nous reviendrons avec un dossier complet sur certains maires bien indiqués.

 

 

164 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article