Le 36e sommet des Chefs d’États et des gouvernements de l’Union Africaine s’est ouvert officiellement ce 18 février 2023 à Addis-Abeba en Ethiopie. Placé sous le ‘’thème l’accélération de la mise œuvre  de la  Zone de libre-échange continental Africaine’’, plus de 54 représentants des Etats Africains prennent part à cet assise dont les chefs de délégation sont des Chefs d’États Africains. Parmi eux, se trouve naturellement le Chef de l’État Tchadien, le Général Mahamat Idriss Deby Itno et toute la délégation qui l’accompagne.

 

À l’ouverture solennelle de ce 36e traditionnel sommet des Chefs d’États et des gouvernements Africains, plusieurs acteurs et représentants des pays africains se sont succédés sur la tribune de la grande salle Mandela pour faire le point sur le sujet de réflexion qui les réuni, bien entendu « l’accélération de la mise oeuvre de la Zone de Libre Échange Continentale Africaine (ZLECAF) ».

 

Le président de la Commission de l’Union Africaine Moussa Faki Mahamat dans son message de bienvenue, souligne que cette session se tient dans un contexte international marqué par des incertitudes inquiétantes nourri par des conflits géopolitiques, d’une gouvernance économique fragmentée aux conséquences imprévisibles.

 

Ouvrant officiellement le sommet, Maki Sall Président sortant en exercice de l’Union l’Africaine par ailleurs président de la République du Sénégal a plaidé pour une intégration réussie de l’Afrique en s’appuyant sur l’accélération de la mise en œuvre de la zone de libre-échange continental Africaine ZLECAF.

Le Chef de l’État Mahamat Idriss Deby Itno, lui a plaidé pour que l’Afrique obtienne un siège permanent auprès du conseil de sécurité des Nations Unis pour que la voix de celle-ci porte dans les processus de recherches de solutions pour l’instauration de la paix et de la sécurité en Afrique et dans le monde.

 

Le passage de témoigne entre le Président en exercice de l’Union Africaine sortant Maki Sall, Président de la République du Sénégal et l’entrant Azali Oussoumani Président de la République de Comores, la délibération du rapport sur la réforme institutionnelle de l’Union Africaine ainsi que sur la paix et la sécurité ont été également des moments forts à l’ouverture de ce sommet.

Mbaïlassem Emmanuel        

Le Tchadanthropus-tribune

2374 Vues

Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire