Le secrétaire général de l’ONU Antonio Guterres a appelé mardi à une cessation immédiate des combats au Soudan.

 

Lors d’une réunion du Conseil de sécurité de l’ONU tenue mardi sur la situation au Soudan, le chef de l’ONU a souligné que depuis l’éclatement des affrontements il y a dix jours entre l’armée régulière et des paramilitaires, au moins 450 personnes ont été tuées, plus de 4.000 personnes blessées, et des dizaines de milliers d’autres ont fui leur domicile.

 

Selon M. Guterres, le conflit au Soudan menace de se propager dans les autres pays de la région, où la situation sécuritaire et humanitaire est fragile. Ce conflit “allume une mèche qui pourrait provoquer une explosion au-delà des frontières, causant d’immenses souffrances pendant des années et retardant le développement de plusieurs décennies”, a-t-il prévenu.

 

“Les combats doivent cesser immédiatement”, a-t-il déclaré, appelant les parties au conflit à faire taire les armes.

 

“Ce conflit ne sera pas et ne doit pas être résolu sur le champ de bataille”, a-t-il plaidé, notant que le peuple soudanais a exprimé très clairement ses souhaits envers “la paix et le rétablissement d’un régime civil grâce à la transition vers la démocratie”.

 

M. Guterres a demandé aux parties prenantes au conflit à respecter le cessez-le-feu de 72 heures et à se rencontrer afin d’établir une cessation définitive des hostilités. Il a exhorté tous les membres du Conseil de sécurité et les autres Etats membres et organisations régionales influentes à les encourager “à désamorcer les tensions et à retourner immédiatement à la table des négociations”.

 

L’ONU a décidé de reconfigurer sa présence au Soudan pour protéger ses employés et leurs familles “tout en restant et en apportant un soutien au peuple soudanais” et a établi une plaque tournante à Port-Soudan pour pouvoir continuer de travailler avec ses partenaires, a-t-il rappelé.

 

“Nous soutenons le peuple soudanais, ses espoirs et ses demandes de paix, de rétablissement d’un régime civil et de transition démocratique”, a souligné le chef de l’ONU

 

Le Tchadanthropus-tribune avec Tchad info

2216 Vues

Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire