Le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) et ONU Femmes en République centrafricaine (RCA) ont signé un protocole d’accord ce lundi 8 juillet 2024, visant à renforcer leur collaboration et à mieux répondre aux besoins et aux préoccupations des femmes et des filles réfugiées, déplacées et apatrides en RCA.

Ce protocole d’accord s’inscrit dans le cadre de l’engagement commun du HCR et d’ONU Femmes à promouvoir l’autonomisation des femmes et des filles, à lutter contre les violences basées sur le genre et à garantir leur accès à l’éducation, aux soins de santé et aux opportunités économiques.
 
« Ce protocole d’accord est une étape importante pour renforcer notre collaboration avec ONU Femmes et mieux répondre aux besoins des femmes et des filles réfugiées, déplacées et apatrides en RCA », a déclaré Mamadou Diané, Représentant du HCR en RCA. « Nous sommes déterminés à travailler ensemble pour garantir que les femmes et les filles aient accès à la protection, à l’assistance et aux opportunités dont elles ont besoin pour reconstruire leur vie. »
 
« Ce partenariat est crucial pour amplifier la voix des femmes et des filles et pour leur permettre de jouer un rôle actif dans la reconstruction de leur pays », a déclaré Mme. Koumba Diallo, Représentante pays d’ONU Femmes en RCA. « Nous travaillerons main dans la main avec le HCR pour garantir que les femmes et les filles aient accès aux services et aux ressources dont elles ont besoin pour réaliser leur plein potentiel. »
 
Ce protocole d’accord est un signe fort de l’engagement du HCR et d’ONU Femmes à travailler ensemble pour protéger et autonomiser les femmes et les filles en RCA. Il contribuera à améliorer leur vie et à construire un avenir meilleur pour tous les Centrafricains.
 
En plus de la signature du protocole d’accord, le HCR et ONU Femmes ont également organisé un panel de discussion sur les défis et les opportunités liés à la protection et à l’autonomisation des femmes et des filles en RCA. Le panel a réuni des représentants du gouvernement, de la société civile et des agences des Nations Unies.
 
Les discussions ont permis de mettre en évidence la nécessité d’une approche holistique et inclusive pour répondre aux besoins des femmes et des filles en RCA. Les participants ont également souligné l’importance de renforcer la collaboration entre tous les acteurs impliqués dans la réponse humanitaire.
 
Le HCR et ONU Femmes continueront à travailler ensemble pour concrétiser les engagements pris dans le cadre de ce protocole d’accord et pour améliorer la vie des femmes et des filles en RCA.

Tchadanthropus-Tribune avec Alwhida

211 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article
Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire