Tchadiennes, Tchadiens ; Mes chers compatriotes. Des événements graves se sont passés les 20 et 21 octobre à N’Djamena, Moundou, Doba, Koumra et Sarh. Beaucoup de nos compatriotes y ont perdu la vie et d’autres blessés.

Il y a eu des arrestations et la justice a été mise à contribution pour apporter l’éclairage nécessaire afin de situer les responsabilités.

J’ai ressenti au plus profond de moi-même la douleur de cette souffrance qui ne saurait laisser indifférente toute personne doué de raison et d’humanité. Ce ne sont pas des simples manifestations qui ont été maitrisées mais une vraie insurrection minutieusement planifiée pour créer le chaos dans le pays… Lire la suite en PDF.

DKRTIMES PDF

2246 Vues

Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire