L’Agence Nationale des Investissements et des Exportations vient d’achever un atelier de validation du dit plan à l’hôtel Kempinsky de Ndjamena

 

Pour permettre à l’Agence de s’insérer dans la vision de transformation du Tchad à l’horizon 2025, l’ANIE, en collaboration avec le Cabinet panafricain Performances Group, a produit son Plan Stratégique 2014-2018. Pour valider ce plan stratégique, l’Agence Nationale des Investissements et des Exportations a organisé un atelier de validation du dit plan le mardi 17 juin 2014 à l’hôtel Kempinsky. Et ce en présence des Ministres de l’économie, du commerce et du développement touristique ; de l’élevage et de l’hydraulique ; et celui de l’aménagement de territoire, de l’urbanisme et de l’habitat, mais aussi des ambassadeurs, des représentants des grandes institutions de l’Etat, des représentants résidents des organisations internationales, des représentants du secteur privé et de la société civile, etc.

 

 
© Adoum Youssouf Ibrahim
En ouvrant les travaux de l’atelier et animant le débat, le Directeur Général de l’ANIE, Monsieur Idriss Ahmed Idriss, précise « qu’il faut des reformes rapides et efficaces en profondeur afin de donner l’image la plus attrayante du Tchad. Comment faire ce changement radical ? Pour répondre à cette question, l’ANIE a réfléchi avec le Cabinet Performances Group pour apporter quelques éléments de réponse, contenus dans le plan stratégique 2014-2018 ». Il souligne également que « pour mener à bien les reformes, il faut bien sûr le concours du gouvernement, des opérateurs économiques et des partenaires au développement».

 

 
© Adoum Youssouf Ibrahim
Présenté par le PDG du cabinet Performances Group, Monsieur Victor Ndiaye, le plan stratégique de l’ANIE 2014-2018 comprend quatre grands thèmes: l’agenda de transformation Tchad 2025 ; le rôle de l’ANIE dans la mise en œuvre du Tchad 2025 ; l’organisation cible de l’ANIE ; et la vision et plan opérationnel de l’ANIE. Selon ce plan, audacieux et ambitieux, quatre objectifs stratégiques sont visés pour rendre le Tchad en 2025 : 1) un pays à revenu intermédiaire ; 2) un exportateur de produits transformés à forte valeur ajoutée ; 3) une économie avec une place prépondérante du secteur secondaire et tertiaire (40% du PIB) ; et 4) une économie dominée par le secteur formel, avec de nombreux emplois qualifiés et un important tissu des PME.

 

 
© Adoum Youssouf Ibrahim
Les enjeux sont donc de taille notamment dans l’augmentation massive des investissements dans tous les secteurs stratégiques et aussi dans la diversification de l’économie tchadienne. Et l’ANIE, de part ses missions, est appelée à jouer un rôle central dans cet accroissement et cette diversification des investissements au Tchad. 
 

Pour accompagner la stratégie Tchad 2025, l’ANIE s’est fixée donc quatre missions : 1) contribuer à améliorer le climat des affaires et promouvoir les investissements ; 2) assurer la promotion des exportations ; 3) soutenir le développement des PME ; et 4) rationaliser et suivre les participations stratégiques de l’Etat. 

Par Adoum Youssouf Ibrahim


288 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article