De source bien informée, les prisonniers de la ville d’Abéché se sont énervés avec la direction de la prison pour mauvais traitement, passe-droits pour certains prisonniers qui soudoient les régisseurs, et surtout la nature de leur alimentation qui reste à désirer.

Depuis plusieurs jours, la tension était perceptible au sein même de la prison selon notre correspondant.

La colère des prisonniers était tellement véhémente que la garde a tiré des sommations pour calmer l’ardeur agressive des prisonniers.

Les sirènes des ambulances avaient laissé comprendre fatalement la gravité de la situation. On déplore un mort et plusieurs blessés. Une tentative d’évasion aurait pu être bloquée.

La gendarmerie appuyée par les gardes nomades a quadrillé tous les axes pour sécuriser les lieux. Ce jour-là, le 22 mai dernier, à la soirée tombée, la situation était sous contrôle.

Tchadanthropus-tribune

392 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article
Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire