Selon nos informations de dernières minutes, les commerçants de la ville d’Abéché ont décidé ce matin de manière unanime de fermer leurs magasins en signe de protestation contre les services des Douanes, qui interviennent au sein des boutiques afin d’exiger le dédouanement de leurs marchandises.

Pour dédouaner les marchandises, cela devrait être fait aux postes d’entrées de marchandises, mais pas dans les boutiques à l’intérieur des marchés rétorquent les commerçants en chœurs. « Nous subissons la punition de notre position contre la nomination du nouveau sultan » affirme un commerçant reçu au téléphone. « Ils profitent de l’état d’urgence pour nous imposer leurs lois, mais c’est injuste » renchérit un autre.

Quoi qu’il en soit, l’état doit s’organiser pour intervenir au moment où les marchandises entrent dans la ville. S’il y a des cas de fraudes il faudrait organiser des patrouilles qui contrôlent les camions à l’entrée de la ville, mais une fois ces marchandises arrivées et exposées en boutiques, cela sera toujours mal perçu par les citoyens de voir les hommes en kaki venir arraisonner des commerçants dans leurs propres boutiques… Développement en cours.

Tchadanthropus-tribune

1149 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article