Le contenu de l’accord de principe de Kinshasa  a été dévoilé par le ministre de la Réconciliation Nationale Abdrahmane Koullamallah ce 03 Novembre 2023 peu avant l’atterrissage de Succès Masra à N’Djamena. Dans ce document rendu public, le Président des Transformateurs de son côté  s’engage à :

  • continuer le dialogue avec le gouvernement de transition après son retour au Tchad, en vue d’une solution globale pacifique impliquant tous les acteurs non inclusif dans le processus de transition actuelle ;
  • oeuvrer en tant que président du parti « Les Transformateurs » dans le sens de privilégier les actions facilitant le retour à l’ordre constitutionnel dans le délai imparti ;
  • respecter les lois et libertés garanties par l’ordonnancement juridique du Tchad aux citoyens et partis politiques et à œuvrer pour l’unité nationale ;
  • œuvrer pour un climat politique apaisé en privilégiant la concorde sociale et l’appel à l’unité nationale, à la justice et à l’égalité, en évitant toute forme d’action violente ;
  • prendre en compte la Charte révisée et les efforts du gouvernement de transition, notamment le calendrier de retour à l’ordre constitutionnel.

 

Le gouvernement de transition quant à lui  s’engage

  • à faciliter le retour de Succès Masra et de sa délégation, en assurant leur sécurité juridique et physique et en garantissant le libre exercice de leurs activités politiques, conformément aux lois
  • intercéder auprès des autorités judiciaires pour la suspension du mandat d’arrêt émis contre Succès Masra et ses partisans le 8 juin 2023, dans l’espoir d’une amnistie générale au profit de toutes les parties concernées.
  • initier une loi d’amnistie générale durant le mois de novembre 2023. Cette loi concernerait les acteurs civils et militaires impliqués dans les incidents du 20 octobre 2022.
  • Affirme son engagement à respecter les libertés fondamentales des citoyens et des partis politiques dans l’exercice de leurs activités.

 

Le Ministre de la Réconciliation Nationale Abdrahmane Koullamallah réitère la volonté du gouvernement à respecter tous ses engagements pris et  dit ‘’qu’il  appartient à Monsieur Masra de respecter l’engagement qu’il a pris. Nous, on va respecter nos engagements. Nous sommes un État responsable, un gouvernement responsable et des hommes politiques qui prennent la mesure de leurs responsabilités’’

Le Tchadanthropus-tribune

839 Vues

Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire