Depuis quelques jours, plusieurs internautes font des diversions pour inonder la toile et communiquer de fausses informations sur l’actualité.

Plusieurs soi-disant informations publiées çà et là sont plus sensationnelles que réelles.

  • La convocation du général Hamouda au ministère de la Sécurité et son interrogation par le général Kerenkeno et Taher Erda sont fausses. La rumeur est distillée pour la consommation.

 

  • Le refuge de Ghazali Acyl à l’ambassade des États-Unis et sa livraison aux autorités tchadiennes est aussi faux.

 

  • Le soi-disant communiqué de Mahamat Idriss Déby intimant l’arrestation de ses cousins et l’altercation avec ses oncles est faux.

 

  • Le Tweet qui est attribué au président du CMT sur l’agression de son épouse est aussi faux, d’ailleurs un communiqué du palais rose fait un démenti sur le sujet.

 

  • La convocation de l’activiste Abel Maïna le 13 janvier 2022 par la justice est encore fausse.

 

  • Il y a aussi ceux qui se distinguent par les partages de fausses rumeurs sur Wattsup. Leur but est de choquer l’autre et embraser la société.

 

  • Communautarisme, tribalisme, lutte des clans, et transformations des paroles.

 

Le Tchad traverse un moment difficile pour sa transition et il faut aller à l’essentiel des choses en faisant le concours du débat vers le haut. Toutes fausses informations ne feront que divertir nos compatriotes afin de les orienter vers d’autres chemins.

Il y a ceux qui ont un but précis dans la publication des Fakes News, celui de créer une situation de peur et de désordre afin que les Tchadiens soient continuellement dans des antagonismes et les divisions.

Cherchons toujours le recoupement des rumeurs avant de les délivrer comme une information. Une rumeur ne peut pas être une information. Merci pour la compréhension de tous.

On a encore du chemin à faire…

Tchadanthropus-tribune

1214 Vues

Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire